Salut,

Avant le récit de mes vacances, petit retour sur ce weekend . Il a fait extrémement chaud et moite.

 

ete-2014-34

C'était aussi le grand weekend des déménagements à Montréal, les baux se renouvellant souvent le 1er juillet.

Comme les gens laissent sur place ce qu'ils ne veulent plus, tu peux faire de super trouvailles (si tu te lève tôt parce que les brocanteurs sont à l'affut) mais aussi voir des trucs bien pourris.

 

ete-2014-36ete-2014-37 

Genre y a des gens qui vont récupérer ça.

Il y a des canapés ravagés par la vie que déjà neufs ils étaient laidissimes mais les gens ont quand même pris soin d'indiquer qu'il n' y a pas de punaises, au cas où tu veuilles les récupérer et faire de ton intérieur un repaire de dealer de crack.

 

ete-2014-35

Du coup ,petite parenthèse pour les non québécois. 

Les punaises de lit sont un gros fléau au Québec l'été .

Ca ressemble à peu près à ça:

 ete-2014-38 

Ça se met dans les matelas, canapés ,les habits... en se reproduisant comme des petits fous...Et ça te suce le sang pendant que tu dors.

SU--PER

C'est très difficile de s'en débarrasser une fois que c'est chez toi donc il vaut mieux éviter en général de récupérer des matelas ou des canapés dans la rue, même si c'est très tentant quand tu n'as pas d'argent je dois bien l'avouer.

Lors des déménagements il ya donc dans la rue toutes les merdes que les gens n'ont jamais eu le courage de jeter quand ils vivaient là (hein ça peut toujours servir un hachoir à viande cassé)

Du coup comme c'est déjà le bordel ,il ya des petits malins qui en profitent pour y mettre leur poubelle pourrie dégueulasse que tu te demandes comment c'est possible à part en y ayant jeté des intestins de poisson pendant deux semaines.

ete-2014-39

 

Bref.

Passons à mes voisins.

 

 

Lundi j'entend des bruits de pshhht dans la cage d'escalier.

Comme je suis une grosse fouine qui colle son oeil au judas dés que j'entend un bruit , je regarde donc d'où vient ce pshht.

 

ete-2014-21

Et là je vois mon voisin en train de mettre du pshit de toilette (oui vous savez le truc qui s'appelle genre "brise de printemps éphémère" mais qui en fait pue sa mère) sur le palier.

ete-2014-22

Alors d'abord je me dis qu'il doit puer grave des pieds .

Ensuite je sors pour faire des courses et là.

Une odeur.

ete-2014-24

 

Je me rend compte qu'il y a une flaque de vomi sur le palier.

ete-2014-23 

Je vous laisse imaginer l'odeur combinée du vomi et du pshit à chiotte , tout ça dans une cage d'escalier où il fait 40 degrès.

Le choc passé je me dis "Non mais il est malade ce mec, pourquoi il met du pshit à chiottessur du vomi? "

Donc je m'en vais frapper à sa porte pour lui dire de nettoyer son vomi dégueulasse.

ete-2014-25

Je me rend compte qu'il regarde la coupe du monde (il s'est acheté un écran GEANT pour ça donc apparement c'est sa passion dans la vie) (français)

(d'ailleurs son carton géant pourri sur le balcon mais enfin bref) 

Et qu'il ne vient PAs m'ouvrir.

ete-2014-26

 La je le traite mentalement de "sale petit ostie d'enculé de sa mère" qui a intérêt de venir m'ouvrir la porte parce que je sais qu'il est là je l'ai vu mettre le pshit à chiotte.

Je frappe plus fort.

ete-2014-27

Et là son colloc vient ouvrir:

 

ete-2014-28

Je lui montre la flaque de vomi.

ete-2014-29

Et il me dit:

ete-2014-30

La poubelle. Bien sur .

Donc soit il mange des trucs tellement dégueulasses que ça se transforme en vomi quand il les jette à la poubelle, soit il a jeté du vomi dans sa poubelle.

De mieux en mieux.

Parce que ÇA les amis, c'était pas du jus de poubelle (et dieu sait que ça me connaît le jus de poubelle) mais bien du vomi , qu'il essaie pas de me niaiser ce petit enfoiré.

 

En plus j'acceuillais une copine chez moi pendant quelque jours, bienvenue chez moi au fait ça sent le vomi j'espère que ça te dérange pas.

Enfin...

 

Le soir même, on mangeait sur le balcon lorsqu'on  entend:

ete-2014-31

Ok.

Et on se rend compte qu'une vieille pourrie installée avec ses biéres dans un canapé(merci les déménagements) parle avec un voisin de l'immeuble d'à côté.

 

ete-2014-32

Enfin, parler est un bien grand mot.

Toujours est il que ça a duré pendant tout le repas , et on a fini par s' y faire.

ete-2014-33

 

 

Jusqu'au moment où elle leur a balançé un vieux truc à la gueule , alors après ils sont partis s'acheter de la bière au dépanneur.

Et là elle a essayé de les suivre mais elle était trop bourrée.

Super mes voisins!